Parler sans stress en public : 5 astuces par Florence Pécriaux sophrologue marquise calais Boulogne-sur-Mer visio

Oral, discours, présentation pro : 7 astuces pour parler en public sans stress

Prendre la parole en public est un exercice délicat, mais possible ! Découvrez mes conseils et entraînez-vous : le succès est à votre portée.

Parler sans stress en public : mission possible

Comment peut-on gérer son stress quand on doit s’exprimer devant un jury, une assemblée ? Que ce soit pour un oral d’examen ou de concours, une présentation pro, un discours, rassure-toi, tu es au bon endroit. Je vais te donner mes astuces favorites pour y arriver. Et tu vas y arriver ! En tout cas, tu en es capable.

Aujourd’hui, je suis très à l’aise pour prendre la parole devant autant de paires d’yeux qu’il est possible d’imaginer. Et je te promets, il y a quelques temps, c’était un vrai cauchemar pour moi. D’abord, je rougissais immédiatement, je perdais mes moyens, je ne savais pas comment me placer et encore moins quoi faire de mes mains. Je tremblais et me sentais ridicule. Aujourd’hui, j’adore prendre la parole en public, partager mes points de vue et exprimer ce qui me semble important d’être dit.

D’abord, une petite mise au point

Peut-on vraiment parler sans stress en public, ou quand on passe un oral ? A mon avis, un petit trac n’a rien de dramatique. Cela démontre que tu y accordes de l’intérêt. Mais si vraiment, tu es submergé, voici quelques astuces :

Astuce n°1 : prépare-toi bien en amont.

La première chose à faire pour parler sans stress , c’est de checker ta préparation. Il y a un stress inutile : celui de ne pas avoir la conscience d’avoir bien travaillé. Certes, parfois, on a l’impression qu’on peut ne jamais s’arrêter. Mais quand on y réfléchis bien, le travail est fait, et bien fait ? Alors j’ai un mantra pour toi, une petite phrase à te répéter. Quelque chose comme « J’ai fait de mon mieux. Je peux être satisfait et fier de moi » ou encore « le mieux est l’ennemi du bien » (merci à ma petite maman, ma première coach, c’est à elle que je dois celui-ci). Si ce n’est pas le cas, alors mets toi au boulot consciencieusement, coupe les notifications et ne lâche rien.

Astuce n°2 : travaille ta posture

Etre à l’aise à l’oral, gérer le trac, cela se travaille. Et ça passe notamment par le corps et son positionnement.

– Installe-toi les pieds écartés de la largeur du bassin. Pourquoi ? Simplement parce que c’est ainsi que nous autres, êtres humains et bipèdes, sommes le plus stable. Stable dans son corps… stable dans sa tête !

Tu peux faire le test : serre les pieds, ferme les yeux et ressens ce qui se passe au niveau de tes pieds et de tes chevilles : ça tangue légèrement, n’est-ce pas ? Essaie maintenant : pieds écartés de la largeur du bassin : n’est-ce pas beaucoup mieux ?

Je t’invite à t’entraîner à prendre, à garder et/ou à retrouver cette position. Regarde les hommes politiques, les chanteurs et ceux qui affichent une grande confiance en eux : ils adoptent cette posture la plupart du temps.

Garde la tête haute : quand on a besoin de travailler sa confiance en soi, on est vite tenté de se recroqueviller, tête enfoncée dans les épaules. Alors, comme un comédien répète son rôle, répète et répète encore !

Ancrage, respiration et détente : s’ancrer, cela veut dire prendre conscience qu’on a les pieds bien arrimés au sol. C’est prendre deux secondes pour ressentir ça : cela permet de sortir des pensées qui tournent dans la tête comme : « je ne vais pas y arriver ». Stop, coupe ! Juste concentre toi sur la sensation de tes pieds collés au sol… et respire. Autorise-toi deux ou trois cycles respiratoires prolongés. Tu peux aussi bouger, comme pour te dénouer, te détendre. Rien de tel pour évacuer la pression.

Astuce n°3 : quoi faire de tes mains ? Utilise-les !

Elles sont de vraies alliées et peuvent t’aider à souligner le sens de tes phrases. Sans compter que parler avec les mains évite de trembler. Je t’assure : cela fait partie de notre communication non verbale. Tu peux imaginer un carré ou un cercle qui correspond à la taille de ton buste : c’est dans cet espace que tu peux laisser tes mains s’exprimer. Là aussi, amuse-toi, joue, comme un comédien, comme un journaliste qui passe au JT. Pour aller plus loin, je te recommande cette vidéo.

De la même façon, si tu as besoin de bouger, alors vas-y, marche ! Souviens-toi de tes professeurs : ils étaient rarement collés à la même place. Alors pourquoi ne pas oser quelques pas ?

Et hop : te voilà en position pour parler en public sans stress.

Astuce n°4 : le silence est ton ami

Parler en public, c’est communiquer… ET c’est comme dans la musique : il y a les notes et les silences. D’ailleurs, quand on écrit, on utilise la ponctuation. A l’oral, la ponctuation se traduit par des instants de rien, nada, nichts… Autrement dit, fais confiance aux espaces qui se créent entre tes mots, entre tes phrases. Deux ou trois secondes de silence n’est pas un blanc.

  • Cela te donne l’occasion de respirer plus amplement, et donc d’oxygéner ton cerveau
  • Cela permet à ta parole le temps d’atteindre le cerveau de ton interlocuteur, de ton jury : cela contribue à la compréhension de ce que tu dis, et de ne surtout pas tomber dans l’effet « mitraillette » verbale qui tue autant ton discours que l’attention de la personne en face de toi !

Astuce n°5 : entraîne-toi !

  • Plus on a l’habitude de parler en public, plus c’est facile. Tu peux commencer par t’autoriser à raconter plus, partager davantage dans ton groupe d’amis ou avec d’autres personnes bienveillantes.
  • Tu peux aussi t’entraîner à dire ton texte : il semble que la bouche ait une mémoire. En effet, plus on a répété, plus c’est fluide…
  • Toutes les astuces précédentes sont plus faciles à mettre en place quand on en prend l’habitude. Et le seul moyen, c’est de répéter et répéter encore. Courage !

Astuce n°6 : fais-le à ta façon

Nous avons tous une personnalité différente. Pour prendre la parole en public sans stress, il me semble essentiel de se respecter. Certes, il y a toujours un cadre, selon les circonstances. Mais plus on ose parler avec naturel, plus on se respecte, plus c’est facile. Tu as un sens de l’humour développé ? Adapte-le mais utilise-le. Tu aimes utiliser des images, des métaphores ? Fais-toi plaisir. Ta gestuelle, c’est ta force ? Et pourquoi pas ?

Astuce n°7 : arrête de t’autoflageller et sois bienveillant avec toi-même

Parler en public est un vrai exercice qui nous soumet au regard de l’autre. Prend chacune des occasions comme une expérience. Et peu à peu, tu vas t’améliorer. Mais si tu t’autoflagelles, tu ne trouveras jamais le bénéfice de cette expérience ; Sois plutôt ton meilleur ami. Vois ce qui évolue et les axes de progression.

Tu as besoin d’un coup de main pour gérer ce stress et gagner en confiance en toi ? Tu as peur de ne pas y arriver ? Je peux t’aider ! Prends rendez-vous en ligne ou appelle-moi au 06 82 28 11 94 pour réserver ton créneau et je te coache !

De tout coeur,

Florence

 

Florence Pécriaux, sophrologue professionnel

Marquise – Boulogne-sur-Mer – Calais

Partager

Autres articles à lire

Sophro dansée : mouvement libre, respiration conscinece

La Sophro-Dansée

La sophro dansée est une pratique qui combine les principes de la sophrologie avec des mouvements dansés. Elle vise à harmoniser le corps et l’esprit en utilisant la respiration, la relaxation et la conscience corporelle, tout en intégrant des mouvements inspirés de la danse.

Lire la suite →

Adoptez un rythme durable

Pour rester efficace et performant, mieux vaut faire de la place au repos, à la détente, et pourquoi pas à la sophrologie. Florence Pécriaux, sophrologue, préconise d’adopter un rythme durable. Cela permet aussi de préserver sa santé et de se prémunir contre le burn-out.

Lire la suite →